La charité est patiente, la charité est douce, la charité n'est pas envieuse, la charité n'use pas d'insolence, elle ne s'enfle pas d'orgueil,  elle ne fait rien de malhonnête, elle ne cherche pas son intérêt, elle ne s'irrite pas, elle n'impute pas le mal,  elle ne se réjouit pas de l'injustice, mais elle se réjouit de la vérité.  Elle couvre tout, elle croit tout, elle espère tout, elle supporte tout. La charité ne périt jamais. 

« L’espoir fait vivre » ou « tant qu’il y a de la vie, il y’a de l’espoir » disent ces dictons populaires. Cet espoir se définit comme étant, une lumière au fond d’un tunnel plus visible et plus  proche grâce à l’aide, au soutien et à la confiance d’une personne généreuse.

Qui sommes-nous?

DSC00675 .jpgQui sommes-nous

 

Heaven foundation est une organisation à but non lucratif. Elle a pour but d’aider les enfants dont les parents n’ont soit pas eu des moyens financiers adéquats pour les scolariser soit les enfants ayant arrêté leurs études entre le primaire et le lycée par manque de moyens.  

Notre fondation s’inscrit dans une démarche inclusive avec pour cible tous les enfants et jeunes   de six (6) à vingt et cinq (25) ans répartis en trois (3) catégories à savoir : Elle exclut toute forme de discrimination qui serait liée au sexe, à une appartenance ethnique, à la religion, à la politique  de l’enfant, de ses parents, si ces derniers sont encore en vie, de son tuteur ou de sa tutrice:

  

1-      De 6 à 12 ans (Ecole primaire) pour les enfants n’ayant jamais été scolarisés ou qui auraient arrêté leurs études primaires en bas âge, et qui souhaiteraient reprendre leurs études et les poursuivre jusqu’au collège, au lycée voire au niveau universitaire.

 

2-      De 12 à 18 ans (niveau collège) concerne les enfants et jeunes ayant terminé  ou n’ayant pas terminé le cycle primaire mais qui souhaiteraient les poursuivre du collège au lycée et/ou du lycée à l’université.

 

3-      La troisième et dernière catégorie vise les  jeunes âgés de 18 à 25 ans et se subdivise en deux classes à savoir celle des 18 et 21 ans, qui sont détenteurs d’un diplôme d’Etat et qui envisageraient de poursuivre les études universitaires. La seconde classe concerne à la fois les jeunes garçons et les fille-mères âgé(e)s de 22 à 23 ans n’ayant jamais été sur le banc de l’école, et qui aimeraient apprendre à lire et à écrire afin de pouvoir apprendre un métier devant leur permettre de devenir utile dans le marché de l’emploi. 

 

Restez informer sur les besoins réels des enfants sur